> Accueil  > Déchets : les bonnes pratiques

Espace coiffure

Déchets : les bonnes pratiques

Tout au long de la vie d’un déchet, vous pouvez adopter de bonnes pratiques, qui vous permettront de respecter la réglementation et de contribuer à la valorisation de vos déchets. Alors en route pour un voyage dans la vie d’un déchet, qui vous présentera à chaque étape les bonnes pratiques à appliquer au quotidien.

La réduction des déchets

Une 1ère bonne pratique à adopter est de réduire les déchets de l’entreprise au maximum, pour en avoir le moins possible. Demandez à vos fournisseurs de vous livrer les produits avec moins d’emballages, dès que c’est possible. petits_cartons_de_produitsEn plus, cela remplira vos poubelles moins vite.

Autre exemple : préférez les flaconnages à recharge !

De même, l’utilisation de produits plus respectueux de l’environnement permet de jeter dans la poubelle des “déchets divers” certains déchets qui auraient normalement dus être classés en “déchets dangereux”. Parfois même on peut mettre des flacons de produits écologiques dans la poubelle des recyclables.

Le tri

Les déchets recyclables doivent être séparés et regroupés dans une poubelle ou un sac spécifique. Pour savoir comment trier vos emballages au mieux, adressez-vous à votre collectivité.

Attention : les emballages de certains produits d’entretien ne doivent pas être triés pour recyclage, car ils ont contenu des produits irritants ou corrosifs comme de la Javel, du décapant pour four… Ils doivent être jetés dans la poubelle “tout-venants”.

lames_rasoirPrenez un soin particulier quand vous jetez des déchets tranchants ou coupants (lames de rasoir) : il faut les emballer de façon à ce que personne ne puisse se blesser quand il manipule une poubelle qui en contient.

Le stockage

Une fois triés, les déchets sont rangés dans un contenant adéquat, lui-même placé dans un endroit approprié. L’endroit où sont stockées les poubelles doit être clos et couvert.

Les déchets recyclables en particulier sont mis à l’abri de toute souillure et des intempéries ; ils doivent rester en bon état pour pouvoir être recyclés. IMPORTANT : il faut stocker les déchets dangereux sur des aires étanches, et veiller à ce qu’il n’y ait aucun écoulement ou déversement de ces déchets.

La collecte et le transport

Cette étape consiste à prendre les déchets et à les acheminer soit vers une installation de transit, soit directement vers le lieu d'élimination. Selon le déchet, cette étape peut être faite par un prestataire privé (déchets dangereux), par la commune ou par l’artisan lui-même (apport en déchèterie).bornes_de_tri_seectif

Pour que les déchets recyclables soient réellement recyclés, il faut les faire collecter sélectivement : soit en les mettant dans des bornes de tri sélectif, soit en les faisant ramasser par la commune, le jour de collecte des recyclables.

L'élimination des déchets

entreprise_et_camionLes déchets sont soit détruits en Usine d’Incinération, soit enfouis en Centre de Stockage, soit valorisés dans une filière de recyclage. Favorisez le plus possible le recyclage afin de préserver les ressources naturelles de la planète.

Pour connaître les filières d’élimination de vos déchets, contactez votre organisation professionnelle ou votre Chambre de Métiers et de l’Artisanat au 0 825 36 36 36.

 

Vous avez déjà entendu parler de l’utilisation de cheveux dans le milieu agricole, pour faire fuir les sangliers ? Sachez que c’est exact, certaines substances présentes dans les cheveux ont un effet répulsif sur les sangliers. Vous pouvez donc donner vos cheveux coupés à des agriculteurs qui voudraient ainsi protéger leurs cultures. ATTENTION : ces cheveux ne doivent pas avoir subi de traitement (coloration, permanente…) puisqu’ils seront épandus directement dans la nature !