> Accueil  > Plantation de l'arbre en motte

Travaux paysagers

Plantation de l'arbre en motte

On commence par ouvrir la fosse de plantation, qui devra être dimensionnée en fonction du système racinaire du sujet.

Si besoin, un amendement (fumier, sable, compost, terreau, tourbe…) peut être apporté selon le sol et le sujet ; il est conseillé d’ajouter aussi un engrais à libération lente.

S’il s’agit d’un feuillu, il va falloir procéder à l’habillage des branches. Il s’agit de tailler les branches abimées, cassées ou malades. Ca permet d’équilibrer le volume aérien avec le volume enterré. Cette étape n’a évidemment pas lieu pour les conifères.

Pour la plantation proprement dite, on présente la motte dans la fosse de plantation. La motte est maintenue par une tontine. La toile de jute est préférable en tontine car elle se décompose, contrairement au plastique qu’il faut enlever avant de planter l’arbre.

5 81 schéma tuteurage

Il faut reboucher le trou en bornant le sujet, qui doit être tuteuré. S’il y a un seul tuteur, positionner celui-ci en biais du côté opposé aux vents dominants, de façon à ce qu’il arrive à 2/3 de la hauteur du tronc. Le tuteur doit être ligaturé.

On doit réaliser ensuite la cuvette d’arrosage. En ville, comme il y a très peu de terre, on met plutôt un drain d’arrosage lors de la mise en place du sujet.

Il est important de penser à bien arroser.

Sortants :

Déchets :

illustration : déchets verts

déchets verts

5 95b tontine seule

tontine plastifiée

5 96 tuteur de plante

tuteur

Terre de déblai

terre

sacs_plastiques_amendement

sacs d’amendement

bidon_fertilisant_NPK

bidon de fertilisant