> Accueil  > Techniques de débit artisanales

Métallerie - serrurerie

Techniques de débit artisanales

Selon la technique de débit utilisée, l’opérateur peut générer des  impacts environnementaux lors de la mise en œuvre : poussières, bruit, consommation d’énergie… Mais il peut également provoquer des nuisances environnementales lorsqu’il fait la maintenance et l’entretien des machines (vidanges d'engins, pièces défectueuses à éliminer...).

Attention : l’intervention sur une partie d’un ouvrage ancien peut nécessiter des précautions particulières. En effet, il faut vérifier l’absence ou la présence d’anciennes couches de produits à effets nocifs sur la santé et l’environnement. Le plomb en est un excellent exemple : présent dans des peintures, céruses et autres produits anciens, il est fortement toxique. Le minium de plomb ainsi que d’autres produits en contenant sont interdits depuis des années déjà.

pot de peintureLorsqu’un professionnel travaille sur un ouvrage ancien, il devrait s’assurer de la présence ou non de tels produits toxiques dans l'ouvrage. Si c’est le cas, il doit prendre toutes les précautions nécessaires pour se protéger et pour ne pas rejeter de ces produits toxiques dans la nature : déchets (écailles de peinture décapées…), poussières…

Techniques de débit artisanales pour les barres

Tronçonnage

On a deux familles d’outils : les électroportatifs d’un côté et les machines-outils de l’autre. La différence essentielle porte sur le diamètre du disque à tronçonner. Dans les deux cas, l’usure du disque fabrique inévitablement de la poussière de corindon. Allez visiter la page qui explique l’impact des poussières. Il n’y a pas de refroidissement par eau, ces poussières restent donc volatiles.
Cette technique est rapide et imprécise, et ne permet donc pas d’obtenir une belle coupe.
Il existe aujourd’hui des disques diamantés utilisés par les mêmes machines qui permettent d’assurer la découpe sans création de poussières d’abrasif.

Scie fraise et scie ruban

La scie fraise est un disque métallique rotatif denté ; la scie à ruban est un ruban fermé (comme une courroie), dentée également.
Dans les deux cas, l’échauffement dû à l’enlèvement de matière est réduit par l’action d’un liquide projeté qui sert aussi de lubrifiant. Ce liquide est composé d’eau et d’huile soluble diluée. L’addition d’antigel est possible dans les ateliers non chauffés.
L’impact principal de cette tâche est donc lié à la mise en suspension de gouttelettes de fluide de coupe. Pour en savoir plus, rendez-vous vite sur la page dédiée aux fumées.

Découpe manuelle à la scie à métaux

Techniques de débit artisanales pour les tôles

Cisaillage

Cette technique s’effectue à l’aide d’une cisaille, appelée aussi guillotine. Il n’y a ni limaille ni copeaux, seulement des pièces débitées et des chutes (on peut la comparer aux ciseaux qui coupent la feuille de papier).
C’est un des procédés avec le moins d’impacts, si ce n’est lors de la phase de maintenance.

Oxycoupage

Une flamme oxy-propane ou oxyacétylénique chauffe localement l’acier (seul métal concerné par cette technique). Une fois la température adéquate obtenue, un jet d’oxygène pur brûle et chasse la goutte de métal oxydé. L’avance crée un sillon d’usinage.
La problématique principale de cette tâche est liée à la production de fumées dans l’atmosphère : rendez-vous vite sur la page dédiée aux fumées.

Arc-air

On crée un arc électrique avec une baguette carbone creuse, dans laquelle passe de l’air comprimé. Cette technique sert principalement pour des grosses épaisseurs ; la rapidité l’emporte sur la qualité de la coupe.
Là aussi, la problématique principale est liée aux fumées.

Plasma (Zip)

Le plasma est le 4e état de la matière, au-delà du gaz. Les atomes perdent leur couche d’électrons, et deviennent des ions positifs qui conduisent fortement l’électricité. L’état plasmatique conduit l’arc électrique, ce qui provoque une augmentation de température jusqu’à 30 000 °C. Un gaz sous pression alimente le plasma et la matière est désintégrée à l’endroit de l’arc (flamme plasma).

Découpe manuelle
  • à la scie sauteuse, qui est un outil électroportatif
  • à la cisaille à main ou à la cisaille à levier

Ce sont des techniques généralement utilisées pour des découpes unitaires et sur chantier.

L’étape de réflexion précédant le débit, qui consiste à calculer le positionnement optimal des pièces pour atteindre des chutes minimales, est essentielle. Pour les techniques de débit artisanales, cela passe par l’établissement de la feuille de débit. Allez visiter la page consacrée au calepinage, et entraînez-vous avec les petits exercices.

Sortants :

Déchets :

chute de cuivre

chutes de barres

chutes_de_toles_metalliques

chutes de tôles

limaille_et_copeaux

limaille

illustration : limaille de fer

copeaux

chiffons souillés

chiffons souillés

limaille_et_copeaux

limailles et copeaux souillés

illustration : bidon d'huile de coffrage

bidon d’antigel

642_fluide_de_coupe_souille

fluide de coupe usagé

Air :

illustration : poussières

poussières

636_vapeurs_de_solvant

brumisation de fluide de coupe

corbeaux_particules_de_suie_volatiles

corbeaux

6 38 fumées

fumées

Bruit :

meuleuse_bruyante

machines

Energie :

6 35 meuleuse

machines

installation_captage_aspiration_poussieres_machine_portative

aspiration